Cabinet d'Avocat à Carcassonne

La défense du salarié

Par définition, le salarié étant sous la subordination juridique de son employeur, il lui est plus difficile de défendre ses intérêts face à son supérieur hiérarchique. Le propre de la mission de l'avocat est d'apporter un conseil et une assistance au salarié afin de réduire l'inégalité qui existe entre les parties à la relation de travail lorsqu'un différend survient entre elles.

L'avocat va pouvoir accompagner le salarié tout au long de l'exécution de son contrat de travail mais également en cas de rupture de celui-ci. En cas de licenciement, le salarié doit être sûr que ses droits ont été respectés. L'assistance d'un avocat peut alors s'avérer nécessaire.

De manière générale, l'avocat va venir conseiller le salarié sur la réglementation du travail applicable, sur la convention collective dont il relève mais également sur la jurisprudence. Sa connaissance des textes juridiques permettra au salarié de prendre les décisions adéquates quant à sa relation de travail salariée.

Il se peut qu'un litige survienne entre un salarié et son employeur. La défense du salarié ne va pas toujours prendre la voie contentieuse. En effet, l'avocat a aussi pour rôle de proposer un mode alternatif de règlement du conflit lorsque les circonstances le permettent. En effet, l'avocat peut proposer aux parties une négociation par le biais d'une transaction. A défaut de règlement amiable du conflit, l'avocat représentera le salarié devant les juridictions compétentes afin de faire respecter ses droits.  

La défense de l'employeur

L'employeur se doit de connaître la réglementation du travail afin d'appréhender au mieux les relations avec ses salariés. De façon générale, l'avocat a pour mission de conseiller l'employeur et de le défendre.

Le rôle d'un avocat en droit du travail

L'avocat qui intervient en droit du travail conseille, assiste et représente les intérêts du salarié ou de l'employeur.

Comment calcule-t-on l'indemnité de licenciement en cas de rupture conventionnelle?

La rupture conventionnelle est assortie d'une indemnité spécifique de rupture qui doit être au moins égale à l'indemnité légale (ou conventionnelle) de licenciement.

Qu'est-ce que le licenciement sans cause réelle et sérieuse?

Selon le Code du travail, le licenciement, pour être valable, doit reposer sur une cause réelle et sérieuse. Cette exigence est d'ailleurs imposée par les textes internationaux dans le cadre de l'OIT. La cause réelle et sérieuse c'est la justification, le bien-fondé du licenciement.

La contestation du licenciement

Lorsqu'un salarié est licencié, il lui est possible de contester son licenciement si celui-ci se révèle être irrégulier, sans cause réelle et sérieuse ou nul.

Le licenciement amiable ou rupture conventionnelle

La rupture conventionnelle repose sur un accord commun du salarié et de l'employeur quant à la rupture du contrat de travail.

La représentation devant le Conseil des prud'hommes

Depuis la loi Macron du 6 août 2015, les parties se défendent elles-mêmes devant le Conseil des prud'hommes. Néanmoins, elles ont la faculté de se faire représenter.

Contact
AD AVOCAT CARCASSONNE

26 avenue Bunau Varilla
11000 CARCASSONNE

Fax : 04 68 77 92 45
contact@ad-avocat.fr
04 68 26 36 36
Tous droits réservés (c) 2018 AD-AVOCAT - Design et Graphisme : SgDesign - Développement et Référencement : Agence TTMOPar définition, le salarié étant sous la subordination juridique de son employeur, il lui est plus difficile de défendre ses intérêts face à son supérieur hiérarchique. Le propre de la mission de l'avocat est d'apporter un conseil et une assistance au salarié afin de réduire l'inégalité qui existe entre les parties à la relation de travail lorsqu'un différend survient entre elles.