Cabinet d'Avocat à Carcassonne

L'affaire Sun Water

La société Sun Water a escroqué plusieurs milliers de personnes en Languedoc Roussillon. La justice donne raison aux consommateurs victimes de crédits à rallonge pour un service qui n'est plus rendu, la société ayant déposé le bilan en juin 2012.

La presse régionale a déjà relaté les nombreux dossiers "Sun Water".

Beaucoup d'adoucisseur d'eau gagnés ou offerts selon les cas se sont avérés défectueux ou fonctionnant mal. Le crédit affecté à l'entretien décennal de cet appareil s'est brutalement arrêté par l'ouverture d'une procédure de liquidation judiciaire à l'encontre de la Société SUN WATER.

Tous les clients remboursent un crédit pour un appareil non entretenu et/ou défaillant.

Par 11 jugements en date du 19 novembre 2013, confirmés par plusieurs jugements en date du 18 mars 2014, le Tribunal d'instance de Carcassonne a résilié le contrat de crédit afférent.

J'interviens dans d'autres dossiers toujours en instance devant le tribunal de Nîmes, Perpignan, Béziers.

L'organisme Financo s'est désisté des appels qu'il avait pourtant diligentés.
Seul l'organisme Franfinance aujourd'hui interjette appel des jugements résiliant le contrat de crédit.
La procédure en appel est toujours en cours.

Cette affaire à mettre en relief avec une autre escroquerie : les éoliennes domestiques Aixia.

Liens complémentaires :
France3 Languedoc Roussillon 28/08/2015 
QueChoisir.org 18/12/2014

L'escroquerie Aixia aux éoliennes

Les époux A. ont été victimes d'une pratique trompeuse par la société Aixia. Cette dernière leur a vendu une éolienne en mettant en lumière une économie de leur consommation électrique et un crédit a été souscrit avec la Banque Financo.

L'histoire de la petite Martine, renversée par une voiture alors qu'elle était dans sa poussette.

Martine, âgée d'un an en juin 2014, avait été renversée par un automobiliste qui avait brûlé un feu rouge devant la gare de Carcassonne.

Un bébé de neuf mois à deux vrais mamans

C'est une belle victoire judiciaire pour la jeune avocate Aude Denarnaud ! Mardi, elle a obtenu l'adoption plénière par un couple de femmes d'un bébé de neuf mois qui a donc, désormais, deux mamans au sens légal du terme.

Adoption plénière par un couple de femme : deuxième victoire

"Merci, au revoir". Ces mots prononcés par Manon, âgée de tout juste 2 ans et demi, ont ému le tribunal de grande instance (TGI) de Toulouse, le 29 juin dernier, à l'issue de l'audience où la présidente Françoise Penavayre a finalement accordé à deux femmes mariées l'adoption plénière (*) de la petite fille.

Contact
AD AVOCAT CARCASSONNE

26 avenue Bunau Varilla
11000 CARCASSONNE

Fax : 04 68 77 92 45
contact@ad-avocat.fr
04 68 26 36 36
Tous droits réservés (c) 2018 AD-AVOCAT - Design et Graphisme : SgDesign - Développement et Référencement : Agence TTMOLa société Sun Water a escroqué plusieurs milliers de personnes en Languedoc Roussillon. La justice donne raison aux consommateurs victimes de crédits à rallonge pour un service qui n'est plus rendu, la société ayant déposé le bilan en juin 2012.